Heather Topp
Livid Here
Livide ici

Exhibition Opening - Thursday, May 25, 5 PM - 8 PM

May 25 to August 20, 2017

Heather Topp has been making art for more than 50 years. She has presented more than 15 solo exhibitions and participated in more than 65 group exhibitions since locating to Sudbury in 1980-81.

Each series of art produced by Heather Topp seeks to create a dialogue with the viewer about the challenges in the social and political landscape of the community we live in. “My art is a conversation,” says Heather Topp, “always changing and contradicting, evolving tensions.”

This exhibition includes important series of large scale papier-mâché figures, hand built ceramic sculpture in stoneware, paintings and drawings. Heather Topp’s processes of art-making often call upon non-traditional media that in turn expand the traditional definitions of the fine arts. 

“Heather Topp’s local activism is fundamental to her artistic expression,” says Demetra Christakos, Director|Curator. “She is an important feminist artist and educator, a significant inspiration for other artists both as a senior artist and as a community builder.”

“We sometimes hear the term ‘Change-maker’ invoked in other sectors. For the visual arts in Greater Sudbury, Heather Topp’s artistic practice is what that means.”

In 2014, Heather Topp was the recipient of the Award of Excellence at the Mayor’s Celebration of the Arts in Greater Sudbury. She has been awarded six grants from the Ontario Arts Council and she was the first woman and the first visual artist to be recognized with Northern Lights Festival Boreal’s Jackie Washington Award for outstanding artistic contribution.

Raised in Montreal, Quebec, and Burnt Church, New Brunswick, Heather Topp studied Visual Arts and Children’s Literature at Concordia University (1978-1982), Visual Arts at Cambrian College (1982-1986), with a year in Sociology and English Literature at Laurentian University (1987).

“Some of the key works we encounter in this retrospective exhibition were originally presented by the artist in conjunction with artist-run centre La Galerie du Nouvel-Ontario,” continued Christakos. “Just as Heather Topp has done, GNO consistently makes Sudbury a better place for other artists – and for all of us – to live and work. We feel privileged to present this exhibition.”

 


Vernissage jeudi le 25 mai 2017 de 17 h - 20 h

25 mai au 20 août 2017

La Galerie d’art de Sudbury (GAS) est heureuse de présenter la première rétrospective de l’œuvre de l’artiste sudburoise Heather Topp. Le vernissage aura lieu le jeudi 25 mai 2017.

Heather Topp est artiste depuis plus de 50 ans. Elle a présenté au-delà de 15 expositions individuelles et participé à plus de 65 expositions de groupe depuis qu’elle s’est installée à Sudbury, en 1980-1981.

Chaque série artistique réalisée par Heather Topp cherche à nouer un dialogue avec l’observateur sur les défis du paysage social et politique de la collectivité où nous vivons. « Mon art est une conversation, dit l’artiste, toujours changeant et contradictoire, aux tensions en évolution. »

Cette exposition comprend plusieurs séries d’oeuvres, y compris des figures à grande échelle en papier mâché, des sculptures d’argile, des toiles et des dessins. On dit souvent que le processus artistique de Topp fait appel à des formes d’expression non traditionnelles qui, en retour, élargissent les définitions traditionnelles des beaux-arts.

« L’activisme social de Heather Topp est un fondement de son expression artistique », dit la directrice et conservatrice de la GAS, Demetra Christakos.

« Heather est une féministe et une éducatrice importante, une source d’inspiration majeure pour d’autres artistes, à la fois en tant qu’artiste chevronnée et bâtisseuse communautaire, dit Christakos. Nous entendons parfois l’expression “agent de changement” dans d’autres secteurs. Pour les arts visuels, au Grand Sudbury, le modèle de Heather Topp en est un. »

En 2014, Heather Topp a reçu un prix d’excellence lors de la Célébration du maire pour les arts, au Grand Sudbury. Elle a obtenu six subventions du Conseil des arts de l’Ontario. C’est aussi la première femme et le premier artiste visuel ayant reçu le prix Jackie Washington du Northern Lights Festival Boréal pour sa contribution artistique exceptionnelle.   

Heather Topp a grandi à Montréal (Québec) et à Burnt Church (Nouveau-Brunswick). Elle a étudié les arts visuels et la littérature pour enfants à l’Université Concordia (1978-1982), les arts visuels au Collège Cambrian (1982-1986) et s’est consacrée durant un an à des études en sociologie et en littérature anglaise à l’Université Laurentienne (1987).

« Certaines des oeuvres importantes de cette rétrospective ont d’abord été présentées par l’artiste, de concert avec la Galerie du Nouvel-Ontario (GNO), un centre géré par des artistes, ajoute Christakos. Comme Heather Topp, la GNO fait sans cesse de Sudbury un meilleur endroit pour d’autres artistes – et nous tous – afin d’y vivre et d’y travailler. Nous sommes privilégiés de présenter cette exposition. »  

L’exposition Heather Topp: Livid Here / Livide ici sera présentée à la Galerie d’art de Sudbury du 25 mai au 9 juillet.